juin 29, 2020

Bactéries et virus – Apprenez-en plus et gardez votre poste de travail propre

Alors que l’économie s’ouvre lentement dans de nombreuses provinces, les gens retournent progressivement au travail. Parallèlement à ce retour aux bureaux, ainsi qu’à nos véhicules, il est important de veiller à ce que nos surfaces fréquemment touchées soient propres et désinfectées.

Les bactéries et les virus sont similaires tout en étant aussi très différents.

  • Ce sont deux très petits organismes qui sont si minuscules qu’ils ne peuvent être vus qu’au microscope.
  • Les virus sont plus petits que les bactéries. En fait, le plus gros virus est plus petit que la plus petite bactérie.
  • Les virus et les bactéries peuvent provoquer des maladies allant de bénignes à graves.
  • Il existe des virus qui infectent les bactéries.
  • Les virus ne sont pas vivants alors que les bactéries sont des organismes vivants. Les bactéries peuvent vivre dans l’environnement naturel. Les virus se reproduisent et évoluent uniquement au sein des cellules.
  • Les bactéries ont les globes oculaires les plus petits de la nature mais les plus grands par rapport à leur taille; les virus, eux, n’ont pas de globe oculaire.

Qu’est-ce que les bactéries? Les bactéries sont des organismes unicellulaires microscopiques qui existent par millions, dans tous les environnements, à l’intérieur et à l’extérieur d’autres organismes. Ce ne sont ni des plantes ni des animaux, et elles peuvent être à la fois « bonnes » et « mauvaises » pour des organismes vivants comme nous.

Qu’est-ce que les virus? Les virus sont de très petites particules qui peuvent infecter les animaux ainsi que les plantes et les rendre malades. Les virus sont constitués de matériel génétique comme l’ADN et sont protégés par un revêtement de protéines. C’est pourquoi nous devons nous laver les mains si souvent et pendant plus de 20 secondes, afin que ce lavage puisse décomposer cette protéine et faire éclater le virus. Les virus détournent les cellules des organismes vivants. Ils injectent leur matériel génétique directement dans la cellule et prennent le contrôle. Ils utilisent ensuite la cellule pour fabriquer plus de virus et prendre le contrôle de plus de cellules.

Contrairement aux bactéries qui sont des organismes vivants, les virus ne peuvent survivre sans hôte. La durée pendant laquelle un virus peut exister sans hôte varie selon le type de virus; par exemple, certains virus peuvent rester sur une surface pendant quelques heures à un mois, selon l’environnement. Le norovirus, plus communément appelé « gastro », reste sur les surfaces pendant de longues périodes et est également difficile à tuer. C’est pourquoi ce virus se propage si rapidement dans les garderies, les écoles et les bateaux de croisière.

Alors que la plupart des virus sont considérés comme « mauvais », les bactéries sont en fait « bonnes » dans la plupart des cas. Nos corps sont remplis de bactéries! Si vous deviez recueillir toutes les bactéries de votre corps, leur poids atteindrait 1,5 kg, comme notre cerveau.

De plus, contrairement aux bactéries, la plupart des virus ont des spécificités quant aux cellules qu’ils attaquent. Par exemple, certains virus attaquent le foie ou le système respiratoire, et souvent les maladies sont causées par un virus ou des bactéries. De plus, les virus tels que celui du rhume ne peuvent pas être guéris par les antibiotiques, contrairement aux infections bactériennes.

Connaissiez-vous ces faits surprenants sur les bactéries et les virus?

  • Les tests démontrent qu’il y a généralement plus de bactéries sur un téléphone portable que sur un siège de toilette ordinaire.
  • Il y a plus de bactéries dans votre bouche que de personnes dans le monde.
  • Un billet de banque contient 3 000 types de bactéries.
  • Le mot « bactérie » tire son origine du grec baktêrion qui signifie « petit bâton ». En effet, les premières bactéries découvertes semblaient être en forme de bâtonnet.
  • De nouvelles bactéries se développent sur une éponge de cuisine toutes les 20 minutes.
  • Les bactéries sur notre peau et dans notre corps nous protègent d’autres espèces de bactéries nocives; p. ex., les probiotiques du yogourt contiennent de bonnes bactéries.
  • Le mot « virus » est un mot latin qui signifie « liquide visqueux » ou « poison ».
  • Walter Reed a découvert le premier virus humain, le virus de la fièvre jaune, en 1901.
  • Il y a un million de particules virales par millilitre d’eau de mer – pour un total mondial de 1030 virions! Alignés bout à bout, ils s’étireraient sur 200 millions d’années-lumière dans l’espace.
  • Les virus ne sont pas vivants : ils ne comportent pas de cellules, ils ne peuvent pas transformer les aliments en énergie, et sans hôte, ce ne sont que des matières inertes de produits chimiques.
  • Les virus ne sont pas non plus exactement morts : ils ont des gènes, ils se reproduisent et évoluent par sélection naturelle.

Considérations relatives au plan de nettoyage personnel

Dans cet esprit, alors que nous retournons au travail, il est important d’avoir un plan de nettoyage personnel en place pour votre poste de travail. Les points de contact fréquemment touchés dans un bureau ou un cubicule comprennent :

  • Clavier d’ordinateur
  • Téléphone de bureau, téléphone portable
  • Lunettes (si vous les touchez en travaillant)
  • Interrupteurs
  • Boutons d’imprimante
  • Poignées de porte
  • USB ou autres périphériques informatiques

Si votre poste de travail se trouve être un véhicule, assurez-vous également de nettoyer vos clés, les cadrans du tableau de bord, les boutons de la radio, le levier de vitesses, les poignées de porte intérieures et extérieures, etc. Sinon, le fait de nettoyer votre véhicule personnel est toujours une bonne habitude à prendre.

À quelle fréquence devez-vous nettoyer votre poste de travail? La règle générale est de tout essuyer le matin en arrivant et avant de partir en fin de journée. Assurez-vous que votre poste de travail est exempt d’encombrement afin qu’il soit facile d’appliquer un désinfectant le lendemain matin ou par le personnel chargé du nettoyage à la fin de la journée. De plus, si vous tombez malade, il est important que votre poste de travail puisse être facilement nettoyé par quelqu’un d’autre si nécessaire. Utilisez les produits de nettoyage que votre employeur vous a fournis tels que : lingettes Lysol, alcool de nettoyage, gants pour certaines interactions.

Pour plus d’informations sur la décontamination et d’autres conseils liés à la COVID-19, veuillez consulter nos autres blogues et articles sur notre site Web, ou envoyez-nous une question ou un commentaire ci-dessous.

Si vous avez besoin d’une décontamination dans le cadre de votre plan de réouverture, veuillez nous appeler à tout moment, jour et nuit, au 1-888-663-6604.

Vous avez une idée pour un prochain blogue ou une prochaine vidéo? Faites-le-nous savoir à contactus@onside.ca

À propos de l’auteur

Justin McConville, CCPSA, Chef, Santé, sécurité et environnement, Restauration On Side. Justin détient une certification professionnelle du Conseil canadien des professionnels en sécurité agréés (CCPSA). Il travaille pour Restoration On Side depuis 16 ans, où il est responsable de la santé et de la sécurité de plus de 1 300 employés de Restauration On Side partout au Canada, ainsi que des divisions des matières dangereuses de l’entreprise. Justin a joué un rôle déterminant dans l’élaboration des diverses politiques et procédures visant à assurer la conformité continue aux exigences réglementaires multiprovinciales. Il est un membre actif du Comité consultatif technique de la BCCSA, qui se concentre sur l’élaboration de normes de sécurité et la formation de l’industrie. Il est également membre collaborateur et expert en la matière au sein de divers comités, dont WorkSafeBC/BCCSA : Comité de l’entrepreneur principal, Comité du Groupe de travail sur l’amiante et Comité du plan de contrôle de l’exposition aux matières dangereuses. En 2018, Justin a reçu le prix Safety & Health Week Champion décerné par la BC Construction Safety Alliance pour son dévouement et sa contribution au développement des ressources de sécurité de l’industrie.